Il y a deux types de rétention séminal. Dans ces deux types, le but est le regain de contrôle mental et émotionnel, ainsi qu’une augmentation du niveau de conscience de base. Dans ce contexte, la rétention séminal s’inscrit dans une série de pratiques qui incluent :

1 – L’abandon de toutes distractions électroniques pendant la durée du régime de rétention séminal (pas de jeux vidéo, Netflix, cinéma, réseaux sociaux, etc.).

2 – L’abandon du PMO pendant la durée du régime (Pornographie, masturbation, orgasme).

3 – L’abandon des nourritures stimulantes (café, boissons gazeuses, fast-food, sauces, chocolat, biscuits, etc.).

4 – Durant la période, se nourrir uniquement de fruits, légumes, plantes, noix et viandes biologiques.

5 – En ce qui concerne le contenu, seule la consommation de contenu éducatif lié à vos objectifs est autorisée.

Durée : 90 à 180 jours. Si vous lisez les témoignages sur les forums, les pratiquants ont pu, en faisant cela, faire décoller leurs projets professionnels, augmenter leur productivité, accroître leurs revenus, gagner en charisme, en stabilité émotionnelle et en confiance en soi.

L’autre type de rétention séminal vise à améliorer la santé sexuelle, du corps et de l’esprit en général.

Dans ce contexte, la rétention séminal s’inscrit dans une série de pratiques qui incluent :

  • Techniques de respirations contrôlées.
  • Méditations (Chakras, orbites).
  • Exercice quotidien.
  • Exercices pour stabiliser le plancher pelvien.
  • Exercices respiratoires et mentaux pour reprendre le contrôle des organes sexuels.
  • Apprendre à séparer l’éjaculation de l’orgasme pour avoir un orgasme non éjaculatoire.
  • Avancé : apprendre à cultiver un plus haut degré d’énergie sexuelle (bienfait : longévité).
  • Avancé : apprendre à circuler l’énergie entre vous et votre partenaire (bienfait : santé, rajeunissement (femme), évolution spirituelle).
  • Avancé : Utiliser votre énergie sexuelle en combinaison avec la loi de l’attraction pour des manifestations instantanées.

Durée : Au moins 90 jours.

D’après cette étude scientifique, l’abstinence d’éjaculation pendant 7 jours augmente le taux de testostérone de 45,7 %

 

 

 

©2024 Louis Yagera Coaching bienvenue sur mon Site

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?